Bienvenue

 

Pourquoi et comment le Lopin Malin peut aider les pédagogues...

LE LOPIN MALIN PEUT VOUS AIDER

Une classe autour du Lopin Malin

Chacun peut mesurer l'intérêt pédagogique des projets de jardinage

Et le Lopin Malin peut largement faciliter l'approche du jardinage à l'école :

  • si vous souhaitez confier à chaque enfant la responsabilité de son petit espace, il est possible d'obtenir de 22 à 30 formats A4 dans un seul Lopin Malin (selon que vous utilisez seulement le pourtour ou bien aussi l'espace central).
Soit assez pour une classe !
  • si vous optez pour une gestion collective, vous pouvez jardiner en ligne, traditionnellement, ou bien en carré (répartir dans des carrés 30 x 30 cm env. les différents types de culture : légumes-racines, légumes-bulbes, des légumes-feuilles légumes-graines et des légumes-fruits, et en assurant une rotation pour éviter l'épuisement de la terre par des légumes ayant les mêmes besoins nutritifs)
  • vous pouvez faire un jardin de fleurs (bulbes, graines semées, plantes repiquées)
  • vous pouvez faire pousser des plantes aromatiques, des légumes, des fraises...
  • vous pouvez aussi mélanger fleurs et légumes : jardin fleuri et jardin potager ensemble, pour l'esthétique tout d'abord, mais aussi parce qu'une certaine synergie se met en place entre les variétés (protection des tomates par l'œillet d'Inde ou « piège à pucerons » dans la capucine, par exemple) et enfin parce que les fleurs attirent les insectes pollinisateurs... vous montrerez par la même occasion qu'on peut fort bien jardiner sans recourir aux produits phytosanitaires.
  • vous pouvez créer des mini-jardins refuges à insectes : papillons, perce-oreilles (prédateurs des pucerons), etc...
  • pourquoi pas un mini-jardin sensoriel : des plantes avec des touchers différents, des plantes à humer, à associer par couleurs, en plus de tout ce qui se goûte et s'écoute dans un jardin
  • vous pouvez choisir de rester poète et proposer aux enfants de faire un magnifique jardin de l'imaginaire : jardin d'Elfe, de mini-personnage, ...

Le jardinage à l'école : contraintes ou plaisir ? du vécu...

Que vous soyez enseignant ou animateur, vous avez à cœur de faire découvrir le monde et la démarche scientifique aux enfants dont vous avez la charge.

Mais que c'est compliqué de gérer un groupe d'enfants dans un jardin !

Nombre de petites contraintes, de petits désagréments s'additionnent et finissent par entamer l'enthousiasme de tous, et font que les visites au potager s'espacent puis diminuent, voire disparaissent.

  • pour venir au jardin souvent boueux, que de temps passé (en maternelle) à chausser et déchausser les bottes !
  • les inévitables bousculades « pour mieux voir » conduisent parfois à piétiner les cultures.
  • les herbes indésirables poussent souvent plus vite que nos propres cultures, et si l'adulte n'a pas « beaucoup de temps personnel » à consacrer au désherbage, très vite, il est très difficile de discerner les pousses en évolution dans le fouillis sur le sol.
  • quand ce n'est pas « le petit mulot » qui déguste sans permission les cultures qu'on était venu, tout seul pour aller plus vite, voir pousser « entre 2 séances » et qu'on avait prévu de montrer aux enfants la prochaine fois.

Alors on se dit :

  • que si le jardin était à proximité de leurs petits yeux, ce serait bien plus facile pour les enfants de surveiller l'évolution des plantations au quotidien
  • que si le jardin était à hauteur de table, ce serait un bonheur de pratiquer en groupe et en toute facilité cette activité si enrichissante.

Le Lopin Malin peut vous aider ...

Dans le Lopin Malin, les herbes indésirables poussent très peu et finissent par péricliter. Elles s'arrachent aisément, sans effort, sans outil.

Le travail du sol se fait sans fatigue, avec de petits outils à main ou même à la main.

Les observations sont faciles et peuvent être fréquentes voire quotidiennes.

Les enfants sèment des radis à l'écoleLes enfants sèment des salades à l'école

Résumé des programmes de l'école primaire (juin 2008)

Car, jardiner est une activité obligatoire de l'école, et tous les éducateurs le savent, tellement enrichissante !

A l'école maternelle, cycle 1, les enfants découvrent le monde : « Les enfants observent les différentes manifestations de la vie. Elevages et plantations constituent un moyen privilégié de découvrir le cycle que constituent la naissance, la croissance, la reproduction, le vieillissement, la mort. Ils sont sensibilisés aux problèmes de l'environnement et apprennent à respecter la vie. »

Au CP et CE1, cycle 2, les enfants continuent de découvrir le monde et affinent leurs observations, leurs questionnements : « Ils comprennent les interactions entre les êtres vivants et leur environnement, et ils apprennent à respecter l'environnement. »

Au CE2, CM1 et CM2, cycle 3, les enfants entrent dans une démarche expérimentale pour essayer « de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature et celui construit par l'homme, d'agir sur lui, et de maîtriser les changements induits par l'activité humaine »

Pour cela ils vont entre autre s'intéresser

  • à la matière (l'eau, les déchets),
  • à l'unité et la diversité du vivant (biodiversité, différences et points communs entre espèces),
  • au fonctionnement du vivant (stades de développement, conditions de développement, reproduction)
  • aux êtres vivants dans leur environnement (adaptation aux conditions du milieu, chaines et réseaux alimentaires)

Extrait du hors-série n°3 du 19 juin 2008 du BO (bulletin officiel du Ministère de l'Education Nationale et du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche)

Un exemple de projet riche, pluridisciplinaire, proposé par le Ministère de l'Education Nationale : "Les jardins format A4"

(les textes qui suivent sont extraits du site : www.format-a4.org)

Ce projet sur le thème du micro jardin, initié et animé par l'association « format a4 »,s'adresse aux classes de l'école primaire, de la petite section au CM2.

Les enfants sont amenés à concevoir, réaliser, observer, prendre soin de jardins de la taille d'une feuille de format -A4.

Ce projet doit permettre d'atteindre de façon disciplinaire et transversale des objectifs pédagogiques définis par les programmes du 19 juin 2008.

Il s'agira de donner aux élèves la culture scientifique nécessaire à une représentation cohérente du monde et à la compréhension de leur environnement au quotidien....

Les sciences expérimentales et les technologies ont pour objectifs de comprendre et de décrire le monde réel, celui de la nature et celui construit par l'homme ainsi que les changements induits par l'activité humaine..... Et d'amener l'élève à être capable de concevoir, mettre en oeuvre et réaliser des projets individuels ou collectifs dans les domaines artistiques en particulier les arts de l'espace.

Par l'expérimentation il s'agira d'amener l'élève à :

  • analyser son environnement,
  • apprendre à le décrire,
  • apprendre à utiliser les langages scientifiques à l'oral et à l'écrit,
  • apprendre à lire et utiliser différents langages (différents types de textes, représentations d'oeuvres d'art, photographies...),
  • concevoir et réaliser de petits aménagements,
  • appréhender l'art du jardin et la création contemporaine dans ce domaine
  • construire un lien entre réel, perception et représentations

Un espace numérique de travail et d'échange : www.format-a4.org, permettra aux enseignants qui le souhaitent, d'inscrire leurs classes et leurs projets et d'utiliser le site.

Le format A4 permet de transcrire facilement sur le site les textes et dessins (en utilisant par exemple un scanner)

Les travaux peuvent aboutir à une exposition organisée localement en juin, à l'occasion de l'opération nationale des «Rendez-vous au jardin ».

Chacun peut construire son propre projet riche et pluridisciplinaire

En effet, en complément des compétences scientifiques largement développées plus haut, les enfants vont développer des compétences :

  • langagières : à l'oral comme à l'écrit, pour décrire, expliquer, justifier, argumenter, partager, ils vont enrichir leur lexique (noms, adjectifs, verbes, connecteurs logiques et temporels), leurs tournures de phrases, ...
  • comportementales : respecter les autres et travailler ensemble, partager son expérience avec d'autres (une autre classe, les parents, les résidents de la maison de retraite, ...)
  • artistiques : créer son jardin, l'aménager, en fonction de critères objectifs (organisation de l'espace, ...) ou poétiques (jardin d'Elfe, jardin de senteurs, ...) et le représenter (dessin, collage, peinture, photographie, ...)

BONNES DÉCOUVERTES

Plantation de fraisiers

BON JARDINAGE !!!


Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Panier Commander

PayPal